Trio de Poche

Albums

REVISITE
QFTF 087
2019

Non rafiné Lionel Perrinjaquet, saxophone baryton & composition ; Frédéric Stalder trompette & composition ; Dominic Frey, batterie & composition.

Enregisté & mixé par Samuel Chapuis au Studio Mécanique à la Chaux-de-Fonds.
Masterisé par Nicolas Baillard à La Fraiseraie Electrique à Jonquerettes (France).


Bandcamp: https://triodepoche.bandcamp.com/album/revisit

NON RAFFINE
Unit Records 4387
2013

Non rafiné Lionel Perrinjaquet, saxophone baryton & composition ; Frédéric Stalder trompette ; Dominic Frey, batterie.

Enregisté & mixé par Samuel Chapuis au Studio Mécanique à la Chaux-de-Fonds.
Masterisé par Bernard Amaudruz au Studio Artefax à Lausanne .


Bandcamp: https://triodepoche.bandcamp.com/album/non-raffin

Groupe

C’est au début de l’année 2009 que naît le Trio de Poche. Pendant cette première année, le groupe va expérimenter différentes manières de concevoir la musique à deux souffleurs et un batteur. Durant l’année 2010, le saxophoniste Lionel Perrinjaquet va prendre les rennes du projet. C’est en rassemblant ses influences comme le jazz, le rock et la musique ouverte qu’il va donner sa patte au projet.
Après une quinzaine de concerts, le Trio de Poche enregistre sont premier album « Non Raffiné » sorti chez Unit Records. Cet album a reçu la meilleur note dans le journal Jazz’n’more ainsi qu’une très bonne note sur le site italien All about jazz.
2014 verra le Trio de Poche collaborer avec un autre trio de La Chaux-de-Fonds, le Grand Reportage Ensemble. Cette rencontre donnera le jour à une création spéciale réunissant les deux groupes et donnée à cinq reprises.
En dehors de ce projet spécial, le Trio de Poche va donner une vingtaine de concerts en Suisse, en Allemagne et en France entre 2013 et 2017. Durant cette période, le groupe va continuer de fonctionner comme un work in progress et son développement artistique va beaucoup évolué. L’identité du trio est peu à peu révélée au travers des compositions de Lionel Perrinjaquet.
La manière d’exprimer cette identité prend différentes facettes et est évolutive. C’est ce dont on se rendra compte en écoutant le deuxième album « Revisité » qui sortira en automne 2019 sur le label berlinois QFTF.


Musiciens

Lionel Perrinjaquet

Né en 1976, il découvre le jazz à son adolescence. Dès lors, il joue de manière amateure dans des petites formations, ainsi qu’en big band. C’est une dizaine d’année plus tard qu’il décide de faire des études professionnelles de musique avec son instrument, le saxophone. Il obtient un diplôme d’enseignement au département jazz de la haute école de musique de Lausanne (HEMU)en 2008, dans la classe de Robert Bonisolo.
En plus des différentes périodes du jazz, son univers musical est également influencé par les divers courant de la musique afro-américaine, par le rock et la musique classique du Xxe siècle.
En 2009, il crée le Trio de poche. Projet atypique, avec deux instruments à vent et une batterie. Il joue également dans le groupe Dashûr (jazz éthno) et les Spahni’s Dub Dancers (ska-reggae). Les multiples projets auxquels il participe l’ont amené a jouer en Suisse ainsi qu’en Allemagne, France, Italie, Angleterre, Suède, Pay-Bas ainsi qu’en Thaïlande.

Frédéric Stalder

A étudié la trompette au département jazz du conservatoire de Lausanne, dans la classe de Matthieu Michel et Olivier Theurillat, où il obtient un diplôme d'enseignement HEM en 2009. Il a eu l'occasion de suivre des Master Class avec les trompettistes Alex Sipiagin et Claudio Roditi notamment. Il a joué sous la direction de François Jeanneau, spécialiste du "sound painting". En 2008, il est choisi pour participer à un projet sous la direction d'Alexander Von Schlippenbach, réunissant des étudiants de toutes les Hautes Écoles de jazz suisses et qui se termine par une tournée de 5 concerts (DKSJ exchange nights).
Son parcours musical le conduit ensuite à jouer différents styles de musique en petites et grandes formations (jazz contemporain, salsa, musique africaine, reggae, ska, musique classique). Il profite de ces multiples expériences pour enrichir son jeu, toujours orienté vers l'improvisation et la recherche d'un son personnel. Frédéric s'est produit régulièrement sur les scènes suisses et étrangères (France, Allemagne, Angleterre, Suède, Pays-Bas) avec les groupes suivants : Onirical Blend (Voodoo jazz), le Trio de Poche (Jazz), Spahni's Dub Dancers (reggae/ska), Les Madlighters (Reggae), Nolosé (Musique Afro-cubaine) ou en duo avec Christoph Stiefel. Frédéric est actuellement professeur de trompette à l'école de musique du Jura bernois (EMJB) et dans les écoles de musique BBM74 à Neuchâtel et Ton sur Ton à La Chaux-de-Fonds et anime les ateliers "Just Play" pour musiciens amateurs à Cormoret.

Dominic Frey

Né en 1980 à Frauenfeld, il passe l’essentiel de sa jeunesse en Suisse romande. Il débute sa vie musicale dans les fanfares en étudiant d’abord le tambour bâlois, puis les percussions. Son cursus d’études professionnelles de la batterie lui a permis d’étudier notamment avec Leonzio Cherubini, Daniel Humair, Christophe Fellay, David Liebman. Il obtient son diplôme de fin d’études professionnelles à l’école de jazz de Montreux en juillet 2006.
En tant que musicien, le jazz lui a servi de point de départ, d’abord sous une forme classique (Gilles Estoppey Trio), puis plus atypique (Clément Strahm 4tet, Trio de Poche, THE.MONK). Tout particulièrement intéressé par l’expression de la créativité des musiciens avec lesquels il collabore, il recherche une liberté esthétique qui génère des ensembles originaux et porteurs d’une identité propre et unique, recréée à chaque nouvelle rencontre.
Son intérêt de la découverte et des mélanges l’a amené à intégrer la compagnie CH.AU (musique contemporaine), et d’autres ensembles dont le propos musical est d’allier plusieurs influences: Voices from the Desert (jazz et chants du Moyen-Orient), Vagalatschk (folklores traditionnels et rock). Il participe également à des projets musicaux à caractère expérimental, entre rock et musique improvisée, avec notamment Apollonius Abraham Schwarz, (Atomic)-Paracelze et Spook. Il est aussi membre de l’association Eustache, dont il participe aux créations et projets depuis 2012.
Sa démarche est résolument orientée vers la scène. En plus de la Suisse, il s’est produit dans plusieurs pays européens (France, Pays-Bas, Belgique, Angleterre, Italie, Allemagne) et en Israël.
En plus de ses activités de musicien, il enseigne la batterie à l’école de jazz de Montreux.

Concerts/Tour




Medias

Presse/ Reviews

Commentaire sur l’album NON RAFFINE, magazine Jazz’n’more (mars-avril 2013), Franz X.A. Zipperer

Taschentrompete, Taschenbuch – alles alte Hüte, aber jetzt gibt es ein Jazztrio für die Westentasche : Trio de Poche. Zwei Bläser, ein Schlagzeug, das muss reichen. Es reicht – und zählt sicher zum Kreativsten, was die vielfältige Triowelt derzeit aufzubieten vermag. Eigenwillige Arrangements und solistische Leistungen auf hohem Niveau pendeln zwischen stimmungsvollen Klangfarben einer schunkelnden Blaskapelle aus dem alternativen Bierzelt und den Stilistiken von Chicago, jener Riesencombo, die ihrem rockigen Basisklang ein jazziges Kolorit hinzufügte. Freien gefühlvollen, subtilen Ausflügen ins Reich des Jazz-Improvisationen folgen wilde, bizarre Klangkaskaden. Alles immer mit grosser Feinheit und atmosphärisch dicht. Trio de Poche sprühen vor seltenem Einfühlungsvermögen und groser Spielfreude. Einmalig, einfallsreich und eindringlich. Es ist ein in Genuss, diesem Trio zuzuhören. Und mit dem Namen Taschentrio machen sie sich kleiner, als es ihre kreative Grösse erfordern würde.

Commentaire sur l’album NON RAFFINE, All About Jazz Italia avril 2013, AAJ Italy Staff

Trio de poche - potremmo tradurre con trio tascabile - è il nome di questa insolita formazione (sax baritono, tromba, batteria) proveniente dalla Svizzera, e Non Raffiné il titolo del loro disco di debutto. Nomi che giocano sull'ironia, sulla modestia, sull'understatement. Ma non fatevi ingannare, perché se i dieci brani complessivamente non superano i trentatré minuti, raccontano nondimeno delle storie e presentano una ricchezza espressiva assolutamente convincente. Perché a prescindere dalla durata ridotta ai minimi termini, dal senso di provvisorietà che il continuo cambio di ambientazione sonora, di riferimenti stilistici, di ammiccamenti ai generi può instillare nell'ascoltatore, il trio emana una forza ed una energia contagiosa tutt'altro che trascurabile. Si danza sui ritmi (balcanici? poco importa) di "Autur du pot," si battono i piedi e si ciondola la testa con il groove funky-rock di "A Lulu," si sorride all'andamento sghembo, di sapore felliniano di "Industrie," si riflette sulle noti dolenti "Ballade," e via di questo passo.

Lionel Perrinjaquet, autore di tutte le composizioni, lancia il suo sax baritono in spericolate scorribande, Dominic Frey percuote la sua batteria senza risparmiarsi lasciando da parte sottigliezze e nuance, la tromba di Frederic Stalder sa essere grottesca, evocativa, grintosa. Il tutto con un gran senso dell'umorismo e dell'ironia, con altrettanto rispetto per il materiale sonoro ed il giusto speso specifico.

Commentaire du concert du 1er décembre 2013, club Die Perle, Jena (D), Dietmar Ebert (sur la page du Jazzclub International Jena)

Am vergangenen Sonntag gastierte das in der französischen Schweiz beheimatete TRIO DE POCHE in der „Perle“. Das sind Lionel Perrinjaquet am Bariton- Saxophon, Frédéric Stalder (Trompete) und Dominic Frey (Schlagzeug). Sie fanden im Dezember 2008 in dieser eigen-willigen und originellen Besetzung zu einander und nannten sich fortan selbstironisch TRIO DE POCHE, was so viel heißt wie Trio im Taschenformat oder „Westentaschentrio“.

Sie verzichten auf eine elektronische Verstärkung ihrer Instrumente, sondern vertrauen als Musiker „alter Schule“ einzig und allein auf den Klang ihrer Instrumente und auf ihr Zusammenspiel. Sie hören sehr genau auf einander, und obwohl jeder ein ausgezeichneter Solist ist, lassen sie den anderen große Freiräume, alle musikalische Freiheit.

Genau in diesem Sinne sind alle Kompostionen des Trios angelegt, die bis auf eine Ausnahme von Lionel Perrinjaquet stammten. Die Soli erwuchsen ganz natürlich aus dem musikalischen Fluss und wurden ohne „große Pose“ vorgetragen, virtuos bis schräg Frédéric Stalder mit seiner Trompete, differenziert, lautmalerisch und sich rhythmisch so sehr steigernd, dass ein Teil des Schlagzeugs davon flog, Dominic Frey und alle Klangmöglichkeiten und –schattierungen seines Bariton- Saxophons auslotend, Lionel Perrinjaquet.

Kompositionen wie „Cannibale“, „Ballade“, „Industrie“, Monk’s Dream“, „Petite Valse Funèbre“, „En Attendant“ und „Holic“ zeigten, was das musikalische Spiel des TRIO DE POCHE so frisch und originell erscheinen lässt, nämlich ihr Credo, das im Titel ihrer neuen CD wiederkehrt: „Non Raffiné“. So habe ich das Spiel der Schweizer Band empfunden: Nichts Raffiniertes, Gekünsteltes, ein sehr ehrliches, sich auf die Wurzeln des Jazz besinnendes Musizieren, sehr bodenständig und von feinem Humor getragen. Die Musiker des TRIO DE POCHE vertrauen auf die Ausdruckskraft ihrer Instrumente, ihr Sound bekommt dadurch etwas „Naturbelassenes“, der „Rohstoff“ ihres Musizierens bleibt hörbar: „Non Raffiné“ eben.

Die Mitglieder des Jazzclubs Abensberg haben bedauert, dass man die Musiker nicht in die Tasche stecken und überall hin mitnehmen könne, wie es der Name der Band verheißt. Dazu gibt es aber eine prima Alternative: Die CD „Non Raffiné“ passt in jede Tasche. Auf ein Stück, das in der „Perle“ helle Begeisterung auslöste, müssen wir leider verzichten: auf den „choreographischen Blues in c-Moll“. $Der inspirierende Abend mit dem TRIO DE POCHE zeigte erneut: Jazzer aus der Schweiz sind in Jena immer willkommen.

Passage radio dans l’émission format A3, RJB, janvier 2013 Max E. Keller, compositeur, pianiste, pour le programme de Jazzammittwoch, Theater Am Gleis, Winterthur, 2012

Die drei Musiker haben sich zu einem speziellen Trio zusammengefunden. Trompete und Baritonsax erzeugen oft einen geradezu orchestralen Sound, indem sie parallel in weitem Abstand spielen. Und der fehlende Bass wird nicht als Manko empfunden, sondern befreit von der Erdenschwere und trägt das Seinige bei zur leichtfüssigen, spritzigen und humorvollen Musik, die auf Kompositionen von L. Perrinjaquet basiert. Kurze melodische Einfälle werden witzig und überraschend weiterentwickelt, eine Musik, die sich eher auf gewundenen Wegen bewegt als auf der geraden Autobahn, wie die Gruppe selber schreibt.

Contact

Booking

Lionel Perrinjaquet
Email : info@triodepoche.ch

Record Label

QFTF
Marc Hagen Möller
Am Bleichrasen 1c
99817 Eisenach
Germany
Tél : +49 (0)176 576 260 59
Email : hagen@qftf.net

Presskit Download